Aménagements d’arrêts PMR et nouveaux abribus : le TEC investit pour améliorer l’accessibilité et le confort de ses clients

Vendredi 19 janvier 2018 — Le Conseil d’Administration de la Société Régionale Wallonne du Transport, en attribuant deux marchés relatifs à l’aménagement d’arrêts d’autobus en faveur des personnes à mobilité réduite (PMR) et à la fourniture et au placement d’abribus en Région Wallonne, démontre sa volonté de rendre son réseau plus accessible et plus confortable.

Aménagements d’arrêts d’autobus en faveur des PMR

Soucieux de respecter les engagements pris depuis maintenant plus de trois ans envers les associations de personnes à mobilité réduite, un audit des lignes les plus fréquentées a été réalisé pour déterminer la praticabilité des arrêts et les classifier en trois catégories : conformes (la personne à mobilité réduite en chaise roulante peut accéder au bus de manière autonome), praticable (l’embarquement de la personne à mobilité réduite nécessite l’aide d’une tierce personne), et impraticable.  Il est ressorti de cet audit qu’environ 50% de ces arrêts nécessitaient des aménagements (pour autant qu’ils soient techniquement réalisables). 

Une première salve d’aménagements portant sur 154 arrêts a donc été initiée.  Celle-ci se clôturera avec l’aménagement prochain des 64 derniers arrêts en région liégeoise.

Ces arrêts auront désormais des bordures de trottoir à 16cm de haut pour faciliter l’accès aux bus et seront équipés de dalles podotactiles pour les malvoyants.

Les différentes lignes et arrêts de bus concernés par ces aménagements sont les suivants :

  • TEC Hainaut : ligne 82 (Mons - La Louvière), soit 29 arrêts ;
  • TEC Charleroi : ligne 1  (Montignies sur Sambre – GB Bomerée), ligne 3 ((Montignies sur Sambre – Jamioulx Prison), soit 29 arrêts ;
  • TEC Brabant Wallon : ligne 19 (Ottignies – Nivelles), ligne 20 (Ottignies Louvain-la-Neuve – Wavre), ligne 31 Ottignies Louvain-la-Neuve – Bruyère), soit 17 arrêts ;
  • TEC Namur-Luxembourg : ligne 4 (Namur – Mont Godinne CHU), ligne 5 (Salzinnes – Beez), soit 15 arrêts ;
  • TEC Liège-Verviers : ligne 21 (Pont d’Avroy – Laveu – Saint Nicolas), ligne 27 (Opéra – Ougrée – Bois Abbaye – Seraing – Jemeppe), soit 64 arrêts.

Des nouveaux abribus

Le Groupe TEC vient également de renouveler ses marchés pour installer des abris de type standard en aluminium, en bois et en béton à destination des voyageurs. Ce marché vise à couvrir les besoins en la matière des communes wallonnes pour les quatre prochaines années. 

En effet, ce sont les administrations communales, en étroite collaboration avec la société d’exploitation TEC concernée, qui déterminent le type d’abribus à installer. Moyennant le paiement d’une quote-part financière (20%) par l’administration communale et sur base d’une convention signée entre cette dernière et le Groupe TEC, la propriété des abris pour voyageurs est transférée à l’administration communale dès leur placement.

Selon ladite convention, le Groupe TEC subventionne 80% du montant total de l’abri pour voyageurs. Quant à l’administration communale, elle s’engage, outre le paiement de sa quote-part à :

  • Nettoyer régulièrement l’abribus ;
  • Réparer l’abribus à ses frais ;
  • Renouveler l’abribus pour voyageurs à ses frais si ce dernier a moins de 12 ans (en cas de destruction, d’un accident ou de vandalisme, par exemple).

Le Groupe TEC donne également la possibilité aux administrations communales d’acquérir, via les sociétés d’exploitation, toutes les pièces de rechange (bancs, vitres, poubelles…).Ces pièces sont à charge des administrations communales.

 

Stéphane Thiery Directeur du Marketing - Porte-Parole at Groupe TEC