Le Groupe TEC inaugure 11 premiers bus hybrides

Ce vendredi 13 janvier, le TEC a inauguré les 11 bus hybrides « zéro émission » qui seront affectés sur le réseau urbain de Namur à partir du lundi 16 janvier.

Le TEC fait le choix de l’hybride

Les 11 autobus standard hybrides électriques avec mode zéro émission (modèle Volvo 7900 hybride électrique) commandés en janvier 2016 ont été inaugurés ce jour en présence notamment de Monsieur Maxime Prévot, Bourgmestre en titre de Namur et de Monsieur Carlo Di Antonio, Ministre wallon de la Mobilité.

Cette nouvelle technologie permet à la fois d’améliorer l’efficacité énergétique de la flotte de bus et de limiter l’impact environnemental. Le centre-ville de Namur pourra ainsi être traversé en mode zéro émission. En optant pour l’hybride, le Groupe TEC participe également activement aux objectifs de la COP21 et soutient l’engagement de la Wallonie de réduire ses émissions de CO2 de 35% d’ici 2030. La commande de 298 véhicules hybrides supplémentaires à livrer en 2017, 2018 et 2019 participe de cette même ambition.

Comme le souligne le Ministre wallon de la Mobilité Carlo Di Antonio, « notre exigence environnementale est croissante en matière de mobilité et on doit s’en réjouir. La mise en service de ces bus, comme la récente commande de 298 autres véhicules hybrides par la SRWT, témoignent de la nécessité d’agir en faveur de la qualité de notre air. Par cet investissement, la Wallonie confirme également sa stratégie de verdissement de sa flotte publique et s’inscrit dans une nouvelle ère ».

Comment fonctionne le bus hybride rechargeable ?

Ce véhicule utilise plusieurs sources d’énergie : le diesel et l’électricité. Ses batteries peuvent être rechargées lors d’arrêts aux terminus équipés des pantographes, situés à Jambes (Amée) et Erpent. L’énergie utilisée pour le rechargement est 100% verte.

Quand le véhicule est en déplacement, une partie de l’énergie de ralentissement est récupérée par les batteries. Le bus se recharge donc partiellement lors de ralentissements ou en descente.

Dans ces véhicules, le passage en mode électrique est géré par l’ordinateur de bord sur base de la localisation GPS et de l’autonomie des batteries.

Ses avantages

Les 11 véhicules commandés par le Groupe TEC possèdent 3 grands avantages :

  • Par l’utilisation de l’électricité d’origine renouvelable, le bus hybride réduit jusqu’à 70% les émissions de gaz à effet de serre par rapport à un véhicule traditionnel.
  • La consommation de diesel est réduite jusqu’à 70% par rapport aux véhicules classiques.
  • Silencieuse, la solution hybride améliore également le confort en réduisant les nuisances sonores et les vibrations

Par ailleurs, ces nouveaux véhicules présentent un confort accru pour les clients (espace voyageurs augmenté, climatisation intégrale, chargeurs USB, sièges passagers en cuir, etc.).  Un habillage événementiel a également été apposé sur les bus pour attirer l’attention des clients du TEC et celle des riverains.

Prochaines étapes

Les 11 nouveaux bus hybrides seront mis en exploitation sur le réseau urbain de Namur dès ce lundi 16 janvier.  Ils circuleront prioritairement sur les lignes 2, 8 et 9.

En avril 2017, les horaires de ces lignes seront adaptés afin d’optimiser le temps de recharge et diminuer davantage la pollution en zone urbaine en utilisant le mode électrique de façon optimale.

A terme, aux alentours de septembre 2017, les itinéraires des lignes seront révisés pour maximiser le nombre de recharges par jour pour chaque véhicule. Une troisième station de recharge sera également installée à Belgrade dans la foulée.