Le TEC déploie les bus hybrides sur le réseau

Le TEC déploie les bus hybrides sur le réseau

Vendredi 8 décembre 2017 — Les 298 bus hybrides, de types Volvo et Solaris, commandés en janvier dernier seront progressivement mis en service sur le réseau TEC dès ce lundi 11 décembre et jusqu’en 2019. 
En renouvelant près d’un véhicule diesel sur six par de l’hybride, le TEC confirme son ambition de réduire de manière significative ses émissions de CO2, conformément aux engagements de la Région Wallonne dans le cadre de la COP 21 et se positionne comme un acteur moteur au niveau européen.

Un choix volontariste

En janvier dernier, après une première commande de 11 véhicules en 2016, le TEC a confirmé son choix de la technologie hybride en achetant 298 véhicules supplémentaires. 
Quatre leviers ont orienté ce choix :

  • La volonté de diminuer significativement les émissions de CO2 (grâce à ses 309 bus hybrides, le TEC réduira ses émissions totales de CO2 de 9% fin 2019) ;
  • Les coûts d’exploitation neutres sur la durée de vie des véhicules (le prix d’achat d’un véhicule hybride est 50% plus élevé qu’un véhicule diesel classique mais ce coût est compensé par l’économie réalisée sur les 16 ans de durée de vie du véhicule) ;
  • La maturité technologique des constructeurs ;
  • L’expérience d’autres réseaux.

Ces 298 véhicules sont de deux types :

  • 90 bus « VOLVO 7900 Electric Hybrid » destinés aux TEC Charleroi (55 véhicules) et TEC Namur-Luxembourg (35 véhicules, en plus des 11 déjà mis en circulation depuis janvier) pour lesquels une recharge rapide des batteries est effectuée en certains terminus via des pantographes.  Ces véhicules ont une consommation de carburant très faible et ont une capacité étendue de rouler en mode « zéro émission ».  La topographie de Charleroi et de Namur est particulièrement adaptée à ce mode.
     
  • 208 bus autonomes « Solaris Urbino » destinés aux TEC Hainaut (46 véhicules) et Liège-Verviers (162 véhicules).  Ces véhicules s’utilisent comme des bus classiques et présentent une flexibilité importante puisqu’ils récupèrent une partie de l’énergie de freinage sous forme d’électricité.  Ils sont adaptés au réseau liégeois et au réseau hennuyer qui présentent de nombreuses lignes mixtes (urbaines et périurbaines). 

Le TEC Brabant Wallon n’est pas concerné par cette commande, leur flotte de véhicules étant à jour.

Déploiement sur le réseau

Les premiers bus hybrides, déjà en circulation à Namur, seront progressivement mis en service à Liège et à Charleroi à partir de lundi.​​

  • Le TEC Liège-Verviers mettra en exploitation ce 11 décembre dix véhicules hybrides Solaris sur la ligne 35 « Liège – Longdoz – Robermont – Centre funéraire ». Cette  ligne 35 sera officiellement accessible aux PMR à partir du 8 janvier.  Les véhicules pourront également être affectés à la ligne 26 « Liège – Vennes – Angleur – Streupas ».

En vue d’assurer une mise en service optimale, le TEC Liège-Verviers a formé 180 agents jusqu'à présent.

Au fur et à mesure des livraisons des 162 véhicules hybrides dédiés au réseau liégeois, d’autres lignes, comme la 25, 31, 29 et 33, seront desservies par ces nouveaux véhicules hybrides.

  • Le TEC Charleroi mettra en exploitation ce 11 décembre dix véhicules hybrides Volvo sur les lignes 85 et 86. Certains tronçons seront parcourus en mode « zéro émission », notamment à Charleroi, Jumet, Gosselies et Chatelet. Dans ces zones, il n’y aura plus d’émission de CO2 et les nuisances sonores seront largement réduites.

Le TEC Charleroi a formé ses chauffeurs à cette procédure de recharge en ligne.

Pour tester en ligne ce nouveau véhicule, un voyage avec la presse est organisé ce lundi 11 décembre sur les lignes régulières 85 et 86. Le rendez-vous pour la presse est fixé à 09h00 à Charleroi sur le parking de l’Abeille où une démonstration de recharge au pantographe sera effectuée. Le bus prendra ensuite son départ à la gare du Sud à 09h24 (les journalistes peuvent donc se rendre directement à la gare du Sud vers 09h15 s’ils préfèrent). 

Pour tout renseignement complémentaire sur ce trajet en ligne, contactez Véronique Benoît, porte-parole du TEC Charleroi (veronique.benoit@tec-wl.be ou au 0478/30.12.93)

 

  • Le TEC Namur-Luxembourg a mis en ligne ses premiers bus hybrides en janvier 2017 sur les lignes 2 [Jambes (Amée) > Saint Servais (Beau-Vallon)], 8 [Belgrade > Jambes-Erpent) et 9 [Jambes (Amée) > Flawinne]. Ces 11 véhicules ont effectué 400.000 km, dont 35% en mode électrique, en consommant 40% de diesel (économie mensuelle de 7.500 litres). Petit bémol : les embouteillages qui ont une conséquence sur le respect des horaires, et donc sur la garantie de recharge. 

    La suite ? 18 véhicules sont en cours de livraison en 2017, et 17 autres sont attendus d’ici le printemps 2018 : ils seront déployés sur les lignes progressivement équipées de pantographes. En parallèle, les zones zéro émission seront étendues aux quartiers périphériques. A terme, 11 stations de rechargement seront disponibles.
     
  • Le TEC Hainaut mettra en ligne ses premiers véhicules hybrides fin 2018.

     

Le TEC passe à l'hybride !

Bus hybride TEC - Volvo au pantographe
Bus hybride TEC - Volvo
Bus hybride TEC - Volvo
Bus hybride TEC - intérieur
Bus hybride TEC - Solaris
Stéphane Thiery Directeur du Marketing - Porte-Parole at Groupe TEC